Westerstraat 106

1015 MN Amsterdam

020-6279624

info@pianola.nl

 

Le Pianola


L'ère du pianola commence environ 1900. Au début c'est un appareil indépendant, qui peut être superposé sur le clavier d'un piano. Après quelques années l'appareil est monté dans des pianos ou des pianos à queue. Avec l'appareil pneumatique il est possible de faire jouer le piano automatiquement. La musique est arrangée ou enrégistrée sur des rouleaux en papier avec perforations pour les notes de musique. Par les méchanismes qui sont dirigés par les pieds et les mains, le joeur peut commander l'expression, afin qu'un exécution musicale soit possible.

Le piano reproducteur

La forme tout automatique du pianola, est nommé le piano 'reproducteur'. Cet instrument permet de reproduire le jeu d'un pianiste, qui fût enrégistré sur un rouleau spécial. Les rouleaux reproducteurs étaient des copies des enrégistrements réalisés par un appareil spécial connecté au clavier sur lequel le pianiste jouait.

Le succès du pianola etait phénomenal dans tout le monde occidental surtout grâce à l'importance de l'instrument dans la famille. Jusqu'au debâcle de l'industrie dans la crise économique au début des années trente du vingtième siècle environ deux millions d'instruments fûrent construits. Le répertoire entier des rouleaux de tout type et fabrication consistait des dizaines de mille titres, souvent en plusieurs exécutions.